Refaire son isolation thermique plus écologiquement

Refaire son isolation thermique plus écologiquement

Une bonne isolation est primordiale pour éviter une consommation énergivore. En effet, refaire son isolation permet de faire des économies d’énergie ainsi que de chauffage. Mais quelles sont les matières écologiques les plus opportunes à utiliser pour faire ses travaux d’isolation ?

La paille de chanvre :

Longtemps mis de côté, l’utilisation du chanvre réapparaît aujourd’hui grâce à sa culture respectueuse de l’environnement. En effet, sa culture ne demande aucun pesticide, n’abîme pas la terre sur laquelle la plante grandit car elle aère le sol et n’a besoin que de très peu d’eau, pour son exploitation.

Utilisée dans différentes industries comme le textile, cette plante est aussi très utilisée dans l’isolation. Le chanvre permet une isolation tant thermique, qu’acoustique de votre habitation. De plus, sa fibre perméable permet de réguler les flux de vapeur résultant de la différence de température intérieure et extérieure et assure une meilleure isolation. Cette isolation végétale, naturelle et écologique assure un atmosphère stable et saine.

La fabrication de cet isolant thermique est composé de matière brute naturelle, inerte et sans danger pour l’environnement. La paille de chanvre sera de ce fait imputrescible et résistera très bien aux différents nuisibles.

Paillis de Chanvre 200LT

La laine de coton :

La laine de coton est essentiellement composée de coton industriel recyclé et sa qualité dépend de la qualité et de la nature variable des matières premières qui la composent. La laine de coton permet une isolation thermique et phonique des bâtiments. Elle est composée à 80% de fibres de coton liées par des fibres thermofusibles de polyester à hauteur de 20%. Cette matière est commercialisée sous forme de panneaux, rouleaux et vrac. Elle possède des propriétés d’isolation thermique et d’isolation acoustique.

La conductivité thermique des laines de coton varie de 0.039 W/mK à 0.042 W/mK voire davantage car le produit étant hygroscopique, sa conductivité thermique varie en fonction de l’humidité. Dans ce cas, le lambda utile est majoré de 0,005 W/mK. Ce produit isolant étant issu de matières premières de qualité et de nature variables, la conductivité thermique ne peut pas être garantie (variation de plus à moins 10%) sauf dans le cas de produits certifiés ou sous Avis Technique des normes européennes des autres familles de produits isolants.

Pourquoi choisir l’isolation à la laine de coton ?

Le liège isolant :

Le liège est un matériau naturel historiquement destiné à la décoration des murs et des sols et à l’isolation acoustique. Mais aujourd’hui il est aussi utilisé pour une isolation thermique et phonique.
La récolte de l’écorce de liège ne pouvant être faite que tous les 9 ans (temps nécessaire à la reconstitution de l’écorce), il est nécessaire aujourd’hui d’avoir recours à l’importation pour se fournir en matière première et s’offrir une isolation naturelle.

Le liège décoratif étant utilisé en épaisseurs relativement faibles (tissu mural ou plaque de liège de 2,5 à 15mm), il ne peut constituer un isolant thermique suffisant pour répondre aux exigences thermiques des murs. Il faut alors se tourner vers le liège manufacturé aggloméré ou expansé pour pouvoir obtenir une isolation thermique suffisante.  

Le liège expansé en panneaux est utilisé dans l’habitat pour l’isolation tant en murs qu’en toiture. Sa bonne résistance à la compression lui permet également d’être utilisé en applications nécessitant de fortes résistances mécaniques (dalle, toiture-terrasse). Il est naturellement imputrescible et possède une bonne stabilité dans le temps.

Isolant au liège : utilisation et conseils | Ecofoyer.fr : le guide pour  réussir votre éco construction
Rénovation énergétique : quels travaux pour votre logement ?

Rénovation énergétique : quels travaux pour votre logement ?

Réduire vos factures ou encore préserver la planète, les raisons d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique sont nombreuses. AlloMarcel dégrossit pour vous ces différents travaux.

Vous souhaitez améliorer la classe énergétique de votre logement en vue d’une vente ? Améliorer le confort de votre habitat ? Diminuer vos factures d’énergie ? Participer, à votre échelle, à la transition énergétique ? AlloMarcel vous conseille et vous accompagne durant ces travaux. Nous vous expliquons aujourd’hui l’intérêt de l’isolation thermique, des différentes sources d’énergie et des bouquets travaux.

L’isolation thermique

L’isolation thermique de votre logement est la principale préoccupation que vous devez avoir dans le cadre de la rénovation énergétique. En effet, avant de penser aux sources d’énergies à utiliser, il est important de connaître les performances isolantes de l’enveloppe du bâtiment : murs, toit, sol, ouvertures et ventilation.

  • Pour cela, vous pouvez faire appel à un professionnel qui réalisera un audit de performance énergétique afin de déceler les différents défauts d’isolation du logement.
  • Ensuite, différents travaux peuvent être réalisés tels que :
    • l’isolation de la toiture (par l’intérieur ou par l’extérieur) ;
    • l‘isolation des murs ;
    • l’isolation sols, caves et planchers bas.
  • Vous pouvez également changer vos ouvertures en optant pour des fenêtres à double voire à triple vitrage. L’ajout de volets ou de persiennes permet également de limiter l’entrée de chaleur en été. 
  • Une fois que votre logement est hermétique, le système d’aération est primordial afin de gérer les flux d’air et l’humidité.

Pour en arriver là, pas de panique !
Les aides financières sont très importantes et permettent de réaliser tous ces travaux à moindre coût. AlloMarcel peut vous accompagner  tout au long de votre projet, vous conseiller et vous mettre en relation avec les meilleurs artisans RGE ! 

Lorsque tous ces travaux sont réalisés, votre logement est déjà bien moins énergivore et le confort en été comme en hiver est alors au rendez-vous !

Les sources d’énergie

Quèsaco ?

Ça y est, votre logement est bien isolé. Vous pouvez donc attaquer la partie « sources d’énergie« . Elles sont plusieurs à pouvoir vous garantir une diminution des factures et une attitude eco-friendly !
Les voici :

  • Le système de chauffage central est la première solution. Vous pouvez opter pour la chaudière gaz à condensation, la pompe à chaleur ou la chaudière biomasse qui utilise des combustibles naturels ;
  • Vous avez également la possibilité d’installer des chauffages d’appoint. Nous pensons notamment à un poêle à bois ou à granulés ;
  • Il existe également des systèmes à cogénération, qui utilisent différentes sources d’énergie en fonction des ressources disponibles ;
  • Les solutions de régulation et de programmation permettent de maintenir, dans chaque pièce, la température optimale, ou pour réguler la consommation d’eau ou d’électricité par exemple ;
  • Vous pouvez vous pencher sur les solutions de chauffage pour l’eau sanitaire, comme le chauffe-eau thermodynamique, mêlant pompe à chaleur et ballon de stockage ou un chauffe-eau solaire ;
  • Enfin, le panneau photovoltaïque est une bonne option pour profiter d’une énergie gratuite. Sa durée de vie de 30 ans vous permettra peut-être de réaliser de grosses économies d’argent. 

Vous ne savez pas pour quelle solution opter ? C’est normal !

Les contraintes de votre logement vous permettront certainement de faire un premier tri. Puis, comme chaque logement est différent, la solution idéale est différente pour chacun de vous !

Vous voulez connaître la meilleure solution pour votre logement ? Contactez-nous :

Le bouquet travaux

Qu’est ce que c’est ? 

Il s’agit tout simplement de réaliser plusieurs travaux de rénovation énergétique en même temps. On l’appelle aussi rénovation globale. Par exemple, isoler vos combles et vos fenêtres, et combiner cela au changement de votre chaudière, en installant une chaudière à haute performance énergétique.

En couplant ces différents travaux, vous obtenez un bouquet travaux, qui permettra de réellement améliorer les performances énergétiques et le confort de votre logement !

Pourquoi est-ce le moment de réaliser vos travaux ?

L’État français vous encourage à vous lancer dans ce type de projet, et il a un argument de poids pour vous motiver ! En effet, pour des bouquets travaux permettant d’atteindre 55% de gain énergétique par rapport à la situation principale, l’aide MaPrimeRénov’ (principale aide financière de l’État) sera majorée, pouvant atteindre 20 000 euros, et votre reste à charge sera beaucoup moins important que si vous réalisez les travaux séparément. 

Comment atteindre ce taux de 55% de gain énergétique ? 

Pas de panique ! Un audit énergétique vous permettra de connaître exactement le gain énergétique potentiel et vous aidera à construire votre projet. En outre, l’audit énergétique vous sera partiellement remboursé puisqu’il vous permet de bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ !


Voila, vous savez tout ! Vous êtes maintenant armés pour prendre les bonnes décisions concernant les travaux de rénovation énergétique à engager chez vous.

Surtout, n’hésitez pas à nous contacter en cas de question ou de besoin 🙂

3 idées reçues sur la pompe à chaleur

3 idées reçues sur la pompe à chaleur

La pompe à chaleur souffre de beaucoup d’idées reçues : bruyante, chère, peu performante…Nous décryptons pour vous avec un de nos électriciens ces préjugés qui mènent la vie dure à ce système de chauffage pourtant très intéressant ! 

La pompe à chaleur pourrait-elle convenir à vos besoins en chauffage pour cet hiver ? Pour le savoir, nous vous invitons d’abord à consulter notre précédent article sur le sujet ! Aujourd’hui, notre partenaire lyonnais Jérôme décrypte trois idées reçues sur la pompe à chaleur (PAC) afin que ce sujet n’ait plus de secrets pour vous ! 

1. La PAC est chère

Premièrement, le prix de votre pompe à chaleur dépendra de sa puissance, ses fonctionnalités ou sa technologie (PAC air-eau, PAC air-air). Et même si il est certain que la pompe à chaleur représente un investissement, rappelons que ce système de chauffage écologique repose sur une source d’énergie gratuite et inépuisable : l’air. Une fois votre investissement amorti,  vous diminuez donc vos factures énergétiques et, qui plus est, votre impact environnemental ! En outre, l’installation d’une pompe à chaleur peut représenter une réelle plus-value pour un logement à la vente. Lorsque votre PAC est installée par un artisan RGE QualiPac, comme Jérôme, vous disposez de nombreuses aides pour financer vos travaux. 

2. La PAC est encombrante et bruyante

Evidemment, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite un peu de place à l’intérieure de votre logement et un espace extérieur pour pouvoir y installer l’unité extérieure (qui va capter les calories naturellement présentes dans l’air). Concernant le bruit, les modèles de pompe à chaleur ont beaucoup évolué depuis quelques années et sont de plus en plus performants. Ils font l’objet d’une recherche poussée et offrent confort, performance et économies. En outre, selon les systèmes, une pompe à chaleur peut vous fournir en chauffage, mais aussi en eau chaude sanitaire et en climatisation pour l’été. Pratique !

3. Installation compliquée

Les artisans AlloMarcel sont qualifiés pour ce type de travaux ! Par exemple, l’équipe de Jérôme est composée de professionnels reconnus par l’agence de la transition écologique (ADEME) et l’Etat, grâce à la marque RGE QualiPac, regroupant les professionnels qualifiés pour l’installation de pompe à chaleur. Ils étudient avec précision votre projet afin de vous proposer la solution la plus adaptée à vos besoins. L’installation d’une pompe à chaleur prend en moyenne deux à trois jours (selon l’installation souhaitée) et peut être sollicitée pour du neuf, comme pour de la rénovation (remplacement d’une veille chaudière au gaz, fioul …). Une pompe à chaleur peut donc être raccordée à un réseau de chauffage existant et nécessite peu d’entretien, une visite de contrôle annuelle suffit. Une fois installée, il vous suffit de régler la température souhaitée sur le thermostat. 

Si vous souhaitez changer de chauffage cet hiver, faites appel aux artisans AlloMarcel ! Ils sauront répondre à vos interrogations et réaliser vos projets. Qui sait, si vous êtes à Lyon, peut-être que vous serez conseillé par l’équipe de Jérôme

http://www.jlpelectricite.com/

3 bonnes raisons de passer à la pompe à Chaleur

3 bonnes raisons de passer à la pompe à Chaleur

Vous souhaitez faire des économies tout en faisant un geste pour la planète ? Aujourd’hui, un de nos partenaires lyonnais nous parle de la pompe à chaleur. Zoom sur trois bonnes raisons de passer à ce système de chauffage. 

Les températures se refroidissent, l’automne s’installe doucement. Il est temps d’investir pour l’avenir et de réfléchir à sa consommation d’énergie pour les mois à venir ! Soleil, air, eau, les sources d’énergies renouvelables sont diverses et variées. Peu polluantes, elles permettent de réduire à la fois sa facture énergétique mais aussi son empreinte environnementale. Notre électricien lyonnais, Jérôme, de l’entreprise JLP Electricité, nous présente aujourd’hui les atouts de la pompe à chaleur ! 

1. Faire des économies 

L’air extérieur contient naturellement des calories (particules de chaleur présentes dans l’air). Cette énergie est gratuite et naturelle alors pourquoi ne pas l’utiliser ? C’est ce que fait une pompe à chaleur (PAC). Si l’appareil représente un investissement à l’achat, il permet un réel gain dans le temps. En effet, l’installation d’une PAC peut permettre jusqu’à 60% d’économies sur la facture annuelle de chauffage. Cette économie est d’autant plus intéressante que le prix de l’électricité, lui, augmente chaque année. 

2. Faire un geste pour la planète 

Avec une pompe à chaleur, fini le gaz ou le fioul qui sont des énergies fossiles polluantes et non renouvelables ! La pompe à chaleur est peu polluante puisqu’elle capte les calories naturellement présentes dans l’air et les diffuse ensuite dans l’habitation. L’installation d’une pompe à chaleur permet donc de réduire réellement votre impact environnemental et d’adopter une démarche éco-responsable, puisque qu’elle rejette environ 3 fois moins de CO2 qu’une chaudière au fioul par exemple. 

3. Avoir un système de chauffage fiable et durable 

Contrairement aux chauffages électriques vétustes, grille-pain par exemple, une pompe à chaleur produit une chaleur douce et continue et permet de chauffer tout votre logement très rapidement. Une pompe à chaleur fonctionne de manière autonome et peut produire aussi bien le chauffage que l’eau chaude sanitaire. En moyenne, pour 1 kilowatt utilisé pour faire fonctionner une pompe à chaleur, celle-ci va en donner entre 3 et 5 pour chauffer une habitation. En outre, l’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison lui apporte une réelle plus-value sur le marché de l’immobilier. 

Enfin, faire appel à JLP Électricité c’est faire appel à des professionnels qualifiés RGE Quali PAC (certification essentielle pour l’installation d’une pompe à chaleur) qui vous accompagnent dans vos recherches d’aides financières, de construction et de mise en œuvre de votre projet !

Alors, convaincu par la pompe à chaleur ? Un système qui vous permettra cet hiver de chauffer votre logement sans faire flamber votre facture énergétique ! Si vous souhaitez installer ce système de chauffage, vous devez faire appel à un professionnel qualifié RGE Quali Pac. Contactez-nous afin qu’un de nos fabuleux partenaires s’occupe de votre intervention. Si vous êtes lyonnais, vous aurez peut-être la chance de traiter avec Jérôme, qui saura vous conseiller au mieux dans tous vos travaux de rénovation énergétique. 

http://www.jlpelectricite.com/

La rénovation énergétique : les mesures mises en place

La rénovation énergétique : les mesures mises en place

Aujourd’hui, AlloMarcel dégrossit pour vous le marché de la rénovation énergétique. Entre chiffres marquants, acteurs importants et annonces sur l’avenir du secteur, nous vous permettrons de vous familiariser à la rénovation énergétique. 

Savez-vous en quoi consiste la rénovation énergétique ? Il s’agit des travaux que vous pouvez entreprendre afin de diminuer votre consommation énergétique. Ils vous permettent ainsi de réaliser des économies sur vos factures, de vous affranchir de la potentielle hausse des prix, tout en faisant un geste pour la planète ! Zoom sur les différents paramètres de ce sujet important.

Les acteurs de la rénovation énergétique

Le marché de la rénovation énergétique est assez vaste et implique de nombreux acteurs :

  • En première ligne, l’État est un acteur très important de ce marché puisqu’il a signé des accords contre le réchauffement climatique et les émissions de CO2 et s’engage avec des lois et projets tels que le Plan climat de 2017. Ceci a mené à la création de plusieurs organismes dont l’agence nationale de l’habitat (Anah) et l’agence de la transition écologique (ADEME), afin de permettre aux français d’obtenir des aides financières notamment pour rénover leur logement.
  • De nombreuses sociétés privées font également partie de ce marché. En effet, les obligés du dispositif certificat d’économie d’énergie (CEE) sont soumis à une obligation d’économies d’énergie et proposent également des aides financières. EDF, Engie, Total, Siplec ou encore Auchan en font partie.
  • Les banques font également partie des acteurs puisqu’elles proposent des prêts à taux zéro.
  • Le secteur du BTP, et les artisans en première ligne, sont bien évidement des acteurs majeurs. Attention, pour que vos travaux soient éligibles aux différentes aides financières, ils doivent être effectués par un artisan “reconnu garant de l’environnement” (RGE). 
  • Enfin, des entreprises, comme AlloMarcel vous accompagnent dans vos recherches de l’artisan qualifié, et peuvent être mandataires afin de faire les démarches pour récupérer vos aides financières auprès des différents organismes. 
  • Et n’oublions pas le dernier acteur, certainement le plus important, VOUS ! Que vous soyez un particulier ou un professionnel, c’est vous qui engagez les démarches de rénovation de votre logement, rien n’est donc possible sans votre participation !

Les objectifs

L’État s’est fixé plusieurs objectifs, ambitieux mais réalisables, et surtout nécessaires :

  • Objectif de neutralité carbone d’ici 2050.
  • Réduction de la consommation énergétique de 50% en 2050 par rapport à aujourd’hui, tous secteurs confondus. 
  • Rénovation de l’ensemble du parc de logements au niveau Bâtiment basse consommation d’ici 2050
  • Rénovation des logements des classes F et G d’ici 2025

Pour atteindre ces objectifs, l’État espère au moins 500.000 rénovations par an à partir de 2021.

Les chiffres 

Les dernières annonces du gouvernement sur la rénovation énergétique

Parmi les dernières annonces officielles sur le marché de la rénovation énergétique, l’une d’elle vous a peut-être marquée…  MaPrimeRenov’ (principale aide financière de l’État) va augmenter de 2 milliards d’euros entre 2021 et 2022. Le budget octroyé par l’État est donc bien supérieur à cette année et devrait permettre de couvrir les 500.000 chantiers espérés. 

En outre, l’augmentation de cette prime permet d’étendre son éligibilité à tous les ménages, sans condition de revenus. Elle remplacera le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et les aides de l’Anah, et sera à priori divisée en quatre tranches, qui dépendront des revenus du ménage.

Cette annonce fait partie du plan de relance initié par l’État, mais elle n’est pas la seule. MaPrimeRénov’ sera également disponible pour les propriétaires bailleurs, c’est-à-dire pour les propriétaires qui louent un bien immobilier. Elle sera aussi élargie aux copropriétés et maisons secondaires, là où elle n’était jusqu’à présent disponible que pour les résidences principales.

Vous pouvez débuter vos démarches dès aujourd’hui car tous les devis datant d’après le 1er octobre 2020 seront éligibles aux nouvelles grilles d’aides de MaPrimeRénov’.

Et n’oubliez pas, vous aurez droit à une bonification des primes “coup de pouce” telles que MaPrimeRénov’ dans le cas où vous opterez pour des bouquets travaux, c’est à dire la réalisation de plusieurs travaux de rénovation énergétique en même temps, par exemple, isoler vos combles et vos fenêtres. 

Alors n’hésitez plus, pour toute question, demande d’informations, ou projet, venez rencontrer AlloMarcel à Paris, à Lyon ou à Bordeaux !

Source gouvernementale : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique

Les panneaux solaires

Les panneaux solaires

Il fait beau, il fait chaud, les panneaux solaires de votre voisin doivent être bien utiles en ce moment ! Leur promesse ? Utiliser l’énergie solaire afin de la transformer en énergie thermique ou électrique. Zoom sur le fonctionnement et l’utilité de ces panneaux.

AlloMarcel décrypte pour vous le fonctionnement des panneaux solaires et leur utilisation. Si vous vous interrogez sur l’utilisation de cette énergie renouvelable, cette synthèse est faite pour vous !

Votre problématique ?

  1. Ma facture d’électricité est trop élevée
  2. Je souhaite avoir une empreinte écologique moindre

La solution ?

Installer des panneaux solaires.

Economiquement parlant…

  • Un panneau solaire coûte cher à l’installation, cependant, il permet de faire d’importantes économies sur la facture d’électricité ;
  • Une revente de l’électricité produite par vos panneaux solaires photovoltaïques est possible. Elle peut vous rapporter jusqu’à 2300€ par an.

Zoom sur l’installation

L’idéal pour installer des panneaux solaires est d’habiter dans une maison équipée d’un toit orienté au Sud, ensoleillé la journée, avec une inclinaison d’environ 30°.  L’installation de panneaux solaires est possible dans toute la France.

Afin de poser correctement vos panneaux solaires et de pouvoir faire le raccordement au réseau électrique (hors panneaux solaires thermiques), faites appel à un professionnel. AlloMarcel vous proposera un artisan qualifié pour cette opération délicate !

Comment ça marche ?

Plusieurs types de panneaux solaires existent.

  • Les panneaux solaires thermiques transfèrent la chaleur du rayonnement solaire à un fluide caloporteur ou à de l’air directement ventilé dans l’habitat. Ils produisent de la chaleur et non de l’électricité ;
  • Les panneaux solaires photovoltaïques transforment le rayonnement solaire en électricité. Aujourd’hui, la technologie des panneaux solaires permettent de réutiliser 15 à 30% du rayonnement solaire ;
  • Les panneaux photovoltaïques thermiques produisent à la fois de l’électricité et de la chaleur.

Alors n’hésitez plus à faire confiance aux artisans AlloMarcel pour l’installation de vos panneaux solaires !

Pour en savoir plus

Vous souhaitez en découvrir plus ? Voici un autre article du même sujet en partenariat avec notre entreprise partenaire, JLP Électricité :