AlloMarcel en partenariat avec Xenia !

AlloMarcel en partenariat avec Xenia !

AlloMarcel développe son offre pour les séniors en partenariat avec Xenia !

Mais que font-ils ?

Xenia est une plateforme de cohabitation intergénérationnelle solidaire. Un système gagnant-gagnant, qui valorise l’entraide et le partage entre les générations.

La plateforme de cohabitation intergénérationnelle donne la possibilité à un senior de plus de 60 ans d’accueillir chez lui un jeune actif ou un étudiant (jusqu’à 30ans) à la recherche d’un logement en échange d’un loyer modéré. L’entente peut inclure également quelques menus services rendus au quotidien, comme une aide à l’utilisation des outils numériques par exemple, même s’il ne peut y avoir de lien de subordination entre les deux cohabitants.

La cohabitation intergénérationnelle solidaire répond ainsi à deux problématiques :

  • Permettre à des seniors de repousser le départ en maison de retraite et de rompre avec la solitude, grâce à une présence au quotidien tout en bénéficiant d’un complément de revenus.
  • Donner la possibilité à des étudiants ou jeunes actifs de trouver un logement à loyer modéré et en échange de quelques services pour faciliter le quotidien de leur hôte senior.

Xenia, la plateforme de cohabitation qui fait « matcher » les générations

La fondatrice de Xenia, Céline Amaury assiste début 2019 à une conférence sur les séniors.

« L’espérance de vie d’un sénior qui entre en maison de retraite baisse de 7 ans ». Cette phrase prononcée par un intervenant lors de cette conférence va déclencher chez elle l’envie de lutter contre ce fléau. Au même moment, elle fut confrontée à la pénurie de logement pour les jeunes étudiants en entamant des recherches difficiles pour trouver un appartement à son fils à Lille.

Face à cette froide réalité, il était nécessaire pour Céline de trouver une solution à ces deux problématiques. Ainsi elle eut l’idée de rapprocher séniors et étudiants pour que chacun apporte à l’autre ce dont il a besoin.

De cette idée et de ces histoires est née la plateforme Xenia…

Le fonctionnement de Xenia est très simple d’utilisation. En se rendant sur la plateforme en ligne xenia-cohabitation.com, l’utilisateur s’inscrit et indique s’il est un senior à la recherche d’un jeune locataire ou s’il est un étudiant à la recherche d’un logement. Ensuite, il est invité à répondre à un questionnaire détaillé où il peut exprimer ses attentes et ses centres d’intérêt, permettant ainsi à l’équipe de Xenia d’associer des profils complémentaires pour créer des duos harmonieux.

Cohabitation intergénérationnelle : un contrat encadré par la loi ELAN

Juridiquement, ce type de cohabitation s’inscrit pleinement dans le cadre de la loi ELAN et ne peut se faire qu’autour d’un contrat dit de « cohabitation intergénérationnelle solidaire ».

Plus souple que le bail mobilité, ce contrat n’est pas une location à proprement parler, car les modalités d’hébergement sont spécifiques entre la personne qui héberge et le jeune qu’elle accueille. Dans ces conditions, le senior peut proposer ce type d’hébergement même s’il est lui-même locataire.

Quels sont les avantages de la cohabitation intergénérationnelle  ?

  1. Rompre avec la solitude 

D’après le rapport MONALISA (Mobilisation Nationale contre l’Isolement Social des Agés), la France est considérée comme le 3e pays d’Europe le plus touché par le problème d’isolement et un senior sur quatre est isolé.

Souvent seuls, veufs ou séparés et loin de leur famille, ces seniors voient dans la cohabitation un moyen de recréer un tissu social.

  1. Améliorer son quotidien 

La cohabitation est aussi un moyen pour les personnes seules de compléter leur retraite avec un complément de loyer.

Souvent seuls dans de grands espaces, les seniors qui mettent une partie de leur logement à disposition via Xenia peuvent diminuer leurs frais et augmenter leur pouvoir d’achat en partageant les charges.

  1. S’entraider 

En échange d’un loyer modéré, l’hôte peut missionner le locataire de « menus services » : courses, partage des tâches ménagères, petits bricolages …

Le jeune peut également par exemple apporter une aide sur les outils numériques, l’administratif …

  1. Avoir un gage de sécurité 

Vivre en cohabitation est plus sécurisant. Les seniors sont la cible privilégiée des voleurs et cambrioleurs. En cas d’absence ou lors d’un départ en vacances, il reste toujours une personne au domicile.

Dans l’hypothèse d’une chute ou d’un accident, avoir une personne à ses côtés dès les premiers instants peut également se révéler vital.

Plus d’informations

Parcourir le site www.xenia-cohabitation.com

Nous contacter à cette adresse contact@xenia-cohabitation.com ou au 01 30 78 18 35

Réduire sa consommation d’électricité à la maison

Réduire sa consommation d’électricité à la maison

Pour alléger ses factures ou pour faire du bien à la planète, il est devenu commun de vouloir réduire sa consommation d’électricité. Mais plus facile à dire qu’à faire ! Contrairement à l’eau, l’électricité est la plupart du temps invisible et il peut donc être difficile de concrètement agir. Dans cet article sera expliquée une manière simple de faire sa part au quotidien et d’effectuer des économies d’énergie en un clin d’œil (garantie sans contraintes !).

25% de gaspillage d’électricité chez les Français

Les foyers français pourraient économiser jusqu’à 25% de leur électricité s’ils possédaient deux choses :

  • leur information électrique en temps réel
  • une précision élevée sur cette même information

C’est ce que démontre une étude du CNRS publiée en 2015 et intitulée « The diffusion of smart meters in France. A discussion of the empirical evidence and the implications for smart cities ». Sur différents groupes formés dans le cadre de cette expérience, c’est celui qui avait l’information électrique en temps réel la plus précise qui a pu économiser le plus d’électricité (jusqu’à 25% !). Ceux qui disposaient de moins de précision ont aussi économisé par rapport au groupe témoin, mais dans une moindre mesure.

Mesurer sa consommation d’électricité en temps réel

Visualiser sa consommation à tout instant est en effet la seule manière de pouvoir détecter rapidement une sur-consommation, et de pouvoir agir. Quand on veut réduire sa consommation, ce n’est pas avec des données qui datent qu’on va pouvoir le faire ! 

Ecojoko, l’assistant connecté d’économie d’énergie, a bien compris ce principe et se différencie des compteurs électriques basiques par une mesure de la consommation du logement en temps réel. Avec une précision à la seconde et une détection des différentes signatures électriques, l’information récupérée par l’utilisateur Ecojoko lui permet de directement mettre en place des actions, pour économiser son électricité au lieu de la gaspiller !

Agir au quotidien pour réduire sa consommation d’électricité

Mais quelles actions mettre en place ? Il existe de nombreuses manières d’économiser son électricité sans diminuer son confort.

Premier exemple : les appareils en veille. Nous sommes tous conscients que lorsque nous laissons certains de nos appareils branchés, même éteints, ceux-ci continuent à consommer. Cependant, peu d’entre nous se rendent effectivement compte de ce que cette consommation continue et invisible fini par nous coûter : en moyenne en France, la consommation des appareils en veille représente plus de 80€ par an. Il est pourtant assez simple d’agir si on en prend conscience… et cette règle est valable pour toutes les catégories d’appareils et de consommation ! C’est d’ailleurs sur ce constat que se base l’action d’Ecojoko. Après vous avoir fait prendre conscience de votre électricité, l’assistant va vous accompagner dans sa réduction : avec une centaine d’éco-gestes disponibles sur l’application mobile, vous allez pouvoir découvrir comment optimiser votre consommation astucieusement et efficacement.

Comprendre sa consommation permet donc de la réduire plus facilement. Au-delà de l’aspect technique, la réduction de la consommation d’électricité passe aussi par l’envie des utilisateurs de faire leur part. En chiffrant en euros ce que vous pourriez économiser grâce aux éco-gestes qu’elle propose, Ecojoko vous stimule à rejoindre la lutte contre le gaspillage énergétique, et à réduire vos factures qui n’attendent que ça ! Avec leur assistant connecté et leur application mobile, consommer mieux n’a jamais été aussi facile.

Quels travaux pour apporter de la plus-value à votre logement en vente ?

Quels travaux pour apporter de la plus-value à votre logement en vente ?

Avant de vendre son logement, il est parfois nécessaire de réaliser quelques travaux de rénovation. De plus, cela peut s’avérer bénéfique puisque le prix de vente de votre logement ne fera qu’augmenter. De l’isolation au jardinage : quels sont les travaux à réaliser en priorité pour apporter une plus-value à la vente de votre logement ? 

Quels sont les meilleurs travaux à réaliser avant de vendre son logement ?

Les légers travaux de rafraichissement avant de vendre son logement

Lorsque vous êtes sur le point de déménager et de mettre en vente votre logement, il faut savoir l’accorder avec les demandes du marché actuel et les tendances que recherchent de potentiels acheteurs. Ainsi, il est possible qu’avant de le vendre, votre logement ait besoin de quelques travaux de “rafraîchissement”. Ce type de rénovation n’est ni très coûteux ni très important, mais permet de mieux mettre en valeur votre logement au moment de sa vente. Parmi ces quelques travaux, on peut citer :

  • Une nouvelle peinture ou de nouveaux papiers peints. Vous avez gardé cet immonde papier peint de grand-mère dans votre cuisine ? La peinture blanche du salon de votre logement n’est plus que l’ombre d’elle-même ? Avant d’entrer en contact avec des potentiels acheteurs, il serait idéal de remettre à neuf les peintures et papiers peints qui ornent les murs de votre logement. Ces travaux ne sont pas coûteux, mais jouent en général grandement dans l’appréciation de votre logement lors de sa vente. Préférez des teints clairs, et n’hésitez pas à questionner les vendeurs des magasins de bricolage sur les couleurs “tendance”. 
  • Rénovez votre cuisine. La cuisine est un endroit essentiel qui en dira long sur votre logement lors de sa vente. Ainsi, pensez à réaliser quelques travaux pour vous assurer que cette pièce s’exprime au mieux. Changez le plan de travail, les éviers et robinets, optez pour des meubles et placards modernes. Vous pouvez même remplacer l’électroménager avec un frigo et un four neuf. 
  • L’isolation et les performances énergétiques. Lors de la vente de votre logement, celui-ci disposera d’une étiquette de performance énergétique. Cette étiquette représente les dépenses énergétiques de votre logement : plus cette performance est réduite, plus l’étiquette de performance sera favorable à votre logement. Un logement avec une lettre A se vendra bien mieux et bien plus cher qu’un logement avec une lettre D. Pour améliorer les performances énergétiques de votre logement avant de le vendre, il faut notamment se pencher sur l’isolation du bien. Changez vos fenêtres, isolez vos combles, etc. Des entreprises ou services tiers comme ce site proposent ce type de travaux.

Quels gros travaux réaliser avant de vendre son logement ?

Après avoir refait la peinture de votre salon et les jointures de toutes les fenêtres de votre logement, il est temps de s’attaquer aux “gros” travaux, qui pourraient permettre au prix de vente de votre logement décoller. Toujours dans l’optique d’être en accord avec les étiquettes de performance énergétique, rénover ses installations de chauffage peut s’avérer primordial. De nouvelles chaudières à gaz à condensation ultra performantes pourraient réduire drastiquement la consommation en gaz de votre logement, et ainsi le rendre plus intéressant à la vente, par exemple. Si vous avez un jardin, celui-ci pourrait aussi profiter d’un paysagiste ou de l’installation d’une nouvelle terrasse !

Réaliser des travaux avant de vendre son logement : avantages et inconvénients

Avant de mettre en vente son logement, il est très recommandé de rénover celui-ci par quelques travaux pas forcément onéreux. Mais il existe cependant quelques désavantages à réaliser des travaux avant de vendre votre logement et de déménager. 

Travaux avant de vendre votre logement : les avantages

Quels sont les avantages à réaliser des travaux de rénovation avant de vendre et de quitter son logement ? Finalement, il n’existe qu’un seul bénéfice à cette démarche, mais il est de taille. Avec des travaux bien pensés, la valeur de vente de votre logement pourrait se multiplier ! Et ainsi couvrir largement les frais avancés durant vos travaux de rénovation. De plus, c’est une opération gagnant-gagnant, puisque vous profitez d’un prix de vente plus élevé, et les nouveaux acquéreurs de votre maison ou appartement bénéficient d’un logement en accord avec les diagnostics de performance énergétique et avec quasiment plus aucuns travaux d’aménagement !

Y a-t-il des inconvénients à réaliser des travaux avant de vendre son logement ?

Il est important de réaliser quelques travaux avant de vendre son logement, pour pouvoir en tirer une plus-value importante. En revanche, attention à ne pas se laisser emporter et à dépenser plus que ce que la vente de votre logement vous rapporterait ! En effet, une étude menée par le magazine américain Remodeling Magazine a démontré que les travaux les plus coûteux (ajout d’une pièce supplémentaire, remplacement de la toiture, etc.) ne sont pas les opérations les plus rentables lors de la vente d’un logement. Au contraire, changer les portes (de garage, d’entrée, etc.) et les fenêtres sont des travaux rentables à effectuer avant de mettre en vente sa maison ou son appartement. 

Seniors : Une aide exceptionnelle pour aménager ses sanitaires

Seniors : Une aide exceptionnelle pour aménager ses sanitaires

Face aux évolutions démographiques et au spectre de la perte d’autonomie, il est important de se questionner sur l’hébergement des personnes âgées.

Si vieillir chez soi semble évident, il est nécessaire pour ce faire de sécuriser et d’adapter son habitat. L’aménagement du logement est une question centrale du maintien à domicile.

La salle de bain notamment, pièce d’hygiène indispensable, se révèle aussi la plus à risque pour les seniors. Près d’une chute sur deux au domicile survient pendant la toilette.

Afin d’aider les ménages modestes à sécuriser leurs sanitaires, Action Logement offre une aide de 5000 €. Qui peut y prétendre et pour quels types de travaux ?

 

Qui a droit à l’aide d’Action Logement ?

Pour avoir droit au financement d’Action Logement, le profil du bénéficiaire doit répondre à l’un des critères mentionnés ci-dessous :

► Être retraité du secteur privé ou du secteur agricole et être âgé de plus de 70 ans, 

► De 60 à 69 ans, être salarié ou retraité du secteur privé et présenter une perte d’autonomie évaluée d’un niveau de GIR 1 à 4,

► Être hébergé par un descendant salarié du secteur privé et être, soit âgé de plus de 70 ans, soit de plus de 60 ans avec une perte d’autonomie évaluée de GIR 1 à 4,

► Être propriétaire bailleur avec un locataire correspondant aux critères de statut, d’âge et d’autonomie indiqués ci-dessus.

Sont pris en charge les travaux concernent les résidences principales du parc privé situés en France métropolitaine ou dans les régions et départements d’Outre-Mer. 

Les plafonds de ressources pour en bénéficier 

L’aide d’Action Logement est également soumise à condition de revenus. Il est en effet nécessaire de ne pas dépasser les seuils de ressources modestes tels que définis par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) pour l’année 2020. Ces plafonds s’appuient sur votre revenu fiscal de référence 2019 et tiennent compte de la localisation géographique du logement ainsi que du nombre d’occupants présents au sein du foyer.  

Grille de l’Anah 2020 : 

Quels sont les travaux concernés ?  

Plusieurs travaux et aménagements sont pris en charge par Action Logement pour adapter la salle de bain des seniors. L’objectif est de sécuriser la toilette et de prévenir les chutes grâce à la fourniture et la pose des équipements suivants dans la limite de 5 000 €

Douche sécurisée avec receveur extra-plat antidérapant,

Lavabo pour personne à mobilité réduite,

Cuvette de WC réhaussée avec réservoir et barre d’appui.

L’aide peut également prendre en compte, dans la limite de 50 % du montant des travaux principaux, plusieurs aménagements tels que l’installation de parois de douche, de barres de maintien, d’un siège de douche ou d’une lumière de sécurité, de l’élargissement de l’accès aux sanitaires, de la réfection électrique ou du revêtement du sol et des murs. 

Pour être financés, les travaux doivent être réalisés par un professionnel agrée Qualibat, Handibat ou Silverbat. Les personnes souffrant d’une perte d’autonomie devront quant à elles faire appel à un opérateur d’assistance à maitrise d’ouvrage qui suivra l’avancée des travaux et en contrôlera la conformité. 

Pour trouver les meilleurs artisans pour vos travaux rendez-vous sur www.allomarcel.com

Comment bien choisir ses rideaux ?

Comment bien choisir ses rideaux ?

Est-ce que vous saviez que changer vos rideaux vous permettait d’apporter de la nouveauté dans votre intérieur et ce, sans faire de travaux ? Cependant vous ne savez pas comment les choisir et vous avez peur de faire faire du sur-mesure ? AlloMarcel vous confie alors des astuces et des artisans à qui faire confiance.

Choisir ses rideaux en fonction de la pièce de destination

  • Pour la cuisine, avec les projections de gras et l’humidité ambiante, choisissez plutôt des stores vénitiens faciles à dépoussiérer et à nettoyer. Mais si vous tenez absolument à installer des rideaux , optez dans ce cas pour des modèles en polyester qui passent facilement à la machine à laver.
  • Ce qui est du salon, il faut choisir un tissu léger et discret pour se protéger du vis-à-vis mais surtout pour créer une ambiance intimiste en laissant filtrer la lumière. L’idéal ? Un voilage en coton, en polyester ou en lin.
  • Et dans la chambre on préférera des rideaux occultants pour pouvoir plonger la pièce dans le noir complet à la nuit tombée, mais également pour créer une ambiance tamisée et zen pendant la journée. Objectif ? Faire barrage à la lumière.

La taille idéale pour les rideaux

Mesurez aussi bien la longueur que la largeur.

  • Côté longueur, tout dépend de vos goûts. Certains préfèrent les rideaux qui tombent jusqu’au sol, d’autres préfèrent les rideaux coupés courts. Dans tous les cas, sachez qu’il est d’usage de placer la tringle à 15 cm au-dessus de la fenêtre, il faudra donc rajouter 15 cm à votre mesure.
  • Côté largeur, tout dépend du type d’ondulations (ou non) que vous souhaitez. Pensez bien à prendre en compte la longueur de la tringle et à prévoir 30 cm en plus pour assurer un minimum d’ondulations.

Quels tissus choisir pour les rideaux ?

L’esprit que vous souhaitez insuffler à la pièce est également un critère à prendre en compte dans le choix de vos rideaux. Ainsi, le coton et le polyester (les plus courants sur le marché) se marieront bien à une ambiance contemporaine. Le lin et le coton seront plébiscités pour une décoration naturelle à l’esprit campagne, bien qu’il faille les doubler pour éviter la décoloration due aux UV. Quant aux rideaux en soie et en velours, ils apportent une touche de raffinement à la pièce en un rien de temps.

Quels couleurs choisir pour les rideaux ?

Touche finale d’une déco, les rideaux se choisissent en tout dernier lieu en fonction de la couleur des murs, du sol, du plafond et du mobilier, voire des poutres. Ils apportent de la chaleur et ont une véritable influence sur l’atmosphère générale de la pièce. D’où l’importance de choisir leur couleur avec attention ! Sachez qu’en général les couleurs claires (blanc, crème, beige, gris souris…) agrandissent les surfaces, contrairement aux couleurs sombres (noir, marine, vert foncé…).

Quelles finitions choisir pour les rideaux ?

  • Les œillets : très pratiques, ces anneaux en métal glissent parfaitement sur la tringle et permettent d’obtenir des ondulations régulières et un tombé parfait. Un sans faute.
  • Les nouettes : ce sont de petits nœuds de tissu à former autour de la tringle. Leur rendu est très élégant (idéal pour un style campagne chic). Cependant, les nouettes ne sont pas forcément très pratiques pour un rideau à manipuler tous les jours.
  • Les pattes : parfaites pour les rideaux légers, ces anneaux de tissus se glissent sur la tringle pour un effet aérien et délicat.
  • Le rideau à galon fronceur : idéal pour les voilages, le rail apposé sur la tringle permet une manipulation quotidienne facile et assure des ondulations régulières.
Maintenant que vous savez toutes les petites astuces pour mieux choisir vos rideaux, passez le cap et contactez nos artisans pour du sur-mesure ou pour une pose. AlloMarcel est toujours là pour vous apportez conseil et soutien !

Bon plan : Velux

Bon plan : Velux

DOCTB est une entreprise reconnue de rénovation d’appartement, installation de fenêtres de toît Velux et d’isolation. Que vous ayez un studio, un appartement ou une maison, la société se déplace sur Paris et en Ile de France. Ils disposent d’une main d’oeuvre qualifiée pour réaliser tous vos travaux en toute sécurité et garantie de résultat.

Vous souhaitez aménager vos combes, gagner en luminosité ? AlloMarcel vous présente un de nos artisans qui vous permet de réaliser vos rêves ! Maintenant il n’y a plus de raison pour passer à côté des Velux

À l’occasion de l’aménagement de combles ou après la surélévation d’une maison, il n’est pas toujours possible d’installer des fenêtres classiques. Les murs peuvent en effet manquer de hauteur ou être trop pentus pour être équipés de ces ouvertures. La fenêtre de toit est alors la seule solution pour faire entrer la lumière.