AlloMarcel en partenariat avec Xenia !

AlloMarcel en partenariat avec Xenia !

AlloMarcel développe son offre pour les séniors en partenariat avec Xenia !

Mais que font-ils ?

Xenia est une plateforme de cohabitation intergénérationnelle solidaire. Un système gagnant-gagnant, qui valorise l’entraide et le partage entre les générations.

La plateforme de cohabitation intergénérationnelle donne la possibilité à un senior de plus de 60 ans d’accueillir chez lui un jeune actif ou un étudiant (jusqu’à 30ans) à la recherche d’un logement en échange d’un loyer modéré. L’entente peut inclure également quelques menus services rendus au quotidien, comme une aide à l’utilisation des outils numériques par exemple, même s’il ne peut y avoir de lien de subordination entre les deux cohabitants.

La cohabitation intergénérationnelle solidaire répond ainsi à deux problématiques :

  • Permettre à des seniors de repousser le départ en maison de retraite et de rompre avec la solitude, grâce à une présence au quotidien tout en bénéficiant d’un complément de revenus.
  • Donner la possibilité à des étudiants ou jeunes actifs de trouver un logement à loyer modéré et en échange de quelques services pour faciliter le quotidien de leur hôte senior.

Xenia, la plateforme de cohabitation qui fait « matcher » les générations

La fondatrice de Xenia, Céline Amaury assiste début 2019 à une conférence sur les séniors.

« L’espérance de vie d’un sénior qui entre en maison de retraite baisse de 7 ans ». Cette phrase prononcée par un intervenant lors de cette conférence va déclencher chez elle l’envie de lutter contre ce fléau. Au même moment, elle fut confrontée à la pénurie de logement pour les jeunes étudiants en entamant des recherches difficiles pour trouver un appartement à son fils à Lille.

Face à cette froide réalité, il était nécessaire pour Céline de trouver une solution à ces deux problématiques. Ainsi elle eut l’idée de rapprocher séniors et étudiants pour que chacun apporte à l’autre ce dont il a besoin.

De cette idée et de ces histoires est née la plateforme Xenia…

Le fonctionnement de Xenia est très simple d’utilisation. En se rendant sur la plateforme en ligne xenia-cohabitation.com, l’utilisateur s’inscrit et indique s’il est un senior à la recherche d’un jeune locataire ou s’il est un étudiant à la recherche d’un logement. Ensuite, il est invité à répondre à un questionnaire détaillé où il peut exprimer ses attentes et ses centres d’intérêt, permettant ainsi à l’équipe de Xenia d’associer des profils complémentaires pour créer des duos harmonieux.

Cohabitation intergénérationnelle : un contrat encadré par la loi ELAN

Juridiquement, ce type de cohabitation s’inscrit pleinement dans le cadre de la loi ELAN et ne peut se faire qu’autour d’un contrat dit de « cohabitation intergénérationnelle solidaire ».

Plus souple que le bail mobilité, ce contrat n’est pas une location à proprement parler, car les modalités d’hébergement sont spécifiques entre la personne qui héberge et le jeune qu’elle accueille. Dans ces conditions, le senior peut proposer ce type d’hébergement même s’il est lui-même locataire.

Quels sont les avantages de la cohabitation intergénérationnelle  ?

  1. Rompre avec la solitude 

D’après le rapport MONALISA (Mobilisation Nationale contre l’Isolement Social des Agés), la France est considérée comme le 3e pays d’Europe le plus touché par le problème d’isolement et un senior sur quatre est isolé.

Souvent seuls, veufs ou séparés et loin de leur famille, ces seniors voient dans la cohabitation un moyen de recréer un tissu social.

  1. Améliorer son quotidien 

La cohabitation est aussi un moyen pour les personnes seules de compléter leur retraite avec un complément de loyer.

Souvent seuls dans de grands espaces, les seniors qui mettent une partie de leur logement à disposition via Xenia peuvent diminuer leurs frais et augmenter leur pouvoir d’achat en partageant les charges.

  1. S’entraider 

En échange d’un loyer modéré, l’hôte peut missionner le locataire de « menus services » : courses, partage des tâches ménagères, petits bricolages …

Le jeune peut également par exemple apporter une aide sur les outils numériques, l’administratif …

  1. Avoir un gage de sécurité 

Vivre en cohabitation est plus sécurisant. Les seniors sont la cible privilégiée des voleurs et cambrioleurs. En cas d’absence ou lors d’un départ en vacances, il reste toujours une personne au domicile.

Dans l’hypothèse d’une chute ou d’un accident, avoir une personne à ses côtés dès les premiers instants peut également se révéler vital.

Plus d’informations

Parcourir le site www.xenia-cohabitation.com

Nous contacter à cette adresse contact@xenia-cohabitation.com ou au 01 30 78 18 35

Seniors : Une aide exceptionnelle pour aménager ses sanitaires

Seniors : Une aide exceptionnelle pour aménager ses sanitaires

Face aux évolutions démographiques et au spectre de la perte d’autonomie, il est important de se questionner sur l’hébergement des personnes âgées.

Si vieillir chez soi semble évident, il est nécessaire pour ce faire de sécuriser et d’adapter son habitat. L’aménagement du logement est une question centrale du maintien à domicile.

La salle de bain notamment, pièce d’hygiène indispensable, se révèle aussi la plus à risque pour les seniors. Près d’une chute sur deux au domicile survient pendant la toilette.

Afin d’aider les ménages modestes à sécuriser leurs sanitaires, Action Logement offre une aide de 5000 €. Qui peut y prétendre et pour quels types de travaux ?

 

Qui a droit à l’aide d’Action Logement ?

Pour avoir droit au financement d’Action Logement, le profil du bénéficiaire doit répondre à l’un des critères mentionnés ci-dessous :

► Être retraité du secteur privé ou du secteur agricole et être âgé de plus de 70 ans, 

► De 60 à 69 ans, être salarié ou retraité du secteur privé et présenter une perte d’autonomie évaluée d’un niveau de GIR 1 à 4,

► Être hébergé par un descendant salarié du secteur privé et être, soit âgé de plus de 70 ans, soit de plus de 60 ans avec une perte d’autonomie évaluée de GIR 1 à 4,

► Être propriétaire bailleur avec un locataire correspondant aux critères de statut, d’âge et d’autonomie indiqués ci-dessus.

Sont pris en charge les travaux concernent les résidences principales du parc privé situés en France métropolitaine ou dans les régions et départements d’Outre-Mer. 

Les plafonds de ressources pour en bénéficier 

L’aide d’Action Logement est également soumise à condition de revenus. Il est en effet nécessaire de ne pas dépasser les seuils de ressources modestes tels que définis par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) pour l’année 2020. Ces plafonds s’appuient sur votre revenu fiscal de référence 2019 et tiennent compte de la localisation géographique du logement ainsi que du nombre d’occupants présents au sein du foyer.  

Grille de l’Anah 2020 : 

Quels sont les travaux concernés ?  

Plusieurs travaux et aménagements sont pris en charge par Action Logement pour adapter la salle de bain des seniors. L’objectif est de sécuriser la toilette et de prévenir les chutes grâce à la fourniture et la pose des équipements suivants dans la limite de 5 000 €

Douche sécurisée avec receveur extra-plat antidérapant,

Lavabo pour personne à mobilité réduite,

Cuvette de WC réhaussée avec réservoir et barre d’appui.

L’aide peut également prendre en compte, dans la limite de 50 % du montant des travaux principaux, plusieurs aménagements tels que l’installation de parois de douche, de barres de maintien, d’un siège de douche ou d’une lumière de sécurité, de l’élargissement de l’accès aux sanitaires, de la réfection électrique ou du revêtement du sol et des murs. 

Pour être financés, les travaux doivent être réalisés par un professionnel agrée Qualibat, Handibat ou Silverbat. Les personnes souffrant d’une perte d’autonomie devront quant à elles faire appel à un opérateur d’assistance à maitrise d’ouvrage qui suivra l’avancée des travaux et en contrôlera la conformité. 

Pour trouver les meilleurs artisans pour vos travaux rendez-vous sur www.allomarcel.com