Concepteur, designer, penseur d’espace … Ce n’est pas le terme d’architecte qui vient en premier à la bouche d’Alain lorsqu’il s’agit de se décrire, et pourtant …

Rencontre avec cet insaisissable créateur :

Racontez-nous votre parcours …

Ce n’est pas moi qui ai choisi ce métier, c’est ce métier qui m’a choisi. J’ai découvert l’architecture à 20 ans, comme ça, un peu par hasard, après être passé par la fac de sport. J’ai vite été enthousiasmé par les consignes professorales : tout ce qui importait, c’était de dessiner, photographier, observer, découvrir. Tout, partout, tout le temps. C’est cela, l’architecture ! C’est être à l’écoute du monde pour connaître les besoins des gens.

Après mes années d’école, j’ai beaucoup voyagé, m’installant quelques temps à Nice, avant de partir pour l’Allemagne, les USA, le Canada … Enfant, je rêvais d’être touareg, et me voici globe-trotter, indéniablement enrichi de ces cultures différentes !

J’ai travaillé en collaboration étroite avec le secteur du luxe, et, en 2003, je suis revenu en France pour créer avec deux associés une agence d’architecture basée à Saint-Barthélémy.

Dites-nous en plus sur votre activité ! 

Je suis loin d’être quelqu’un de conventionnel, je rechigne aux journées types. Je fais mon travail avec passion et je compose avec la variété. Si un chantier retient toute mon attention, je serai présent pour le suivre de bout en bout, que cela soit une nécessité ou simplement l’envie d’accompagner la naissance tangible du projet.

Alain et Solenne évaluent les travaux à réaliser en compagnie d’un client.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

La relation avec les clients. C’est fatiguant, éprouvant, mais tellement passionnant ! Comme toute relation humaine, en somme. Je cherche véritablement à savoir qui ils sont, comment ils vivent, si cela leur convient et pourquoi. Et puis je leur propose de nouvelles manières d’envisager les choses, telles qu’ils ne les avaient pas pensées, pour que nous puissions ensemble construire un projet. C’est cette dialectique qui m’intéresse profondément.

Alain sur le chantier de réaménagement d’un espace commercial

Depuis combien de temps avez-vous rejoint le réseau AlloMarcel ? Pourquoi ?

AlloMarcel et moi, c’est une drôle d’histoire (rires) ! J’ai rencontré Solenne par hasard en novembre 2017. Je travaillais alors sur un projet d’envergure : la rénovation complète d’un appartement parisien appartenant à un client notable. Il me fallait un menuisier, j’ai eu les coordonnées d’un artisan par AlloMarcel. Mais ce dernier n’avait pas véritablement le temps de s’investir dans le projet, et j’ai dû faire appel à l’un de mes amis pour lui suppléer. Sans rancune, j’ai proposé à Solenne de visiter l’appartement une fois rénové. Elle a été enchantée, m’a proposé d’intégrer le réseau AlloMarcel, et depuis nous allons de collaboration fructueuse en collaboration fructueuse !

Vous souhaitez rénover votre bien ? Réagencer un espace ?

N’hésitez pas à faire appel à AlloMarcel pour trouver des architectes et artisans de confiance !