Vous avez monté votre projet immobilier et déterminé ce dont vous auriez besoin pour le financer. Le seul problème est que ce projet comprend des travaux et vous savez que les banques ne sont pas très enclines à prêter. 

Vaut-il mieux alors contracter un emprunt pour l’achat et un autre pour les travaux ? Combien pourrez-vous emprunter auprès de la banque ? Autant de questions de taille avant de constituer votre dossier. 

 

Comment savoir combien puis-je emprunter ?

Une bonne nouvelle pour commencer : il est possible d’inclure les frais des travaux dans un crédit immobilier. Plutôt que de vous endetter deux fois, vous pourrez faire une unique demande de prêt qui couvrira l’achat ainsi que les travaux à faire dans le bien immobilier. 

Cependant prudence car le montant d’un prêt uniquement pour un achat n’est pas le même que pour un achat + des travaux et cela peut suffire à faire changer d’avis une banque. Pour mettre toutes les chances de votre côté il va donc falloir constituer le plus solide des dossiers et apporter quelques justifications.

 Tout d’abord, pour éviter les mauvaises surprises et les refus à la chaîne, il est primordial de déterminer combien vous pouvez emprunter. Bien que votre plan de financement détaille sans doute le montant idéal de votre crédit immobilier, aux yeux de la banque seul compte votre capacité d’emprunt. Cette capacité est calculée grâce à toutes vos sources de revenus, vos remboursements en cours ainsi que le “reste à vivre”, autrement dit combien il vous restera après avoir remboursé la mensualité de votre prêt immobilier. Le résultat de ce calcul correspondra ainsi à la mensualité maximale à laquelle vous pouvez prétendre. Vous pouvez simuler en ligne gratuitement votre capacité d’emprunt.

Lors d’une demande de prêt immobilier pour travaux, les sommes étant plus importantes, la banque est très attentive à votre capacité d’endettement. Elle peut réclamer des justificatifs pour la somme du prêt sous forme de devis de travaux à l’entreprise que vous aurez choisie. En cas de validation de votre dossier, la banque peut exiger de payer directement l’entreprise ayant produit les devis pour s’assurer que le prêt immobilier soit utilisé comme décrit dans la demande.

 

Quel impact ont les taux immobiliers sur moi ?

 Lors du calcul de votre capacité d’endettement, puis lors de la production de l’offre de prêt de la banque, un élément déterminant reviendra sans cesse : le taux immobilier. Ce taux évolue en permanence et impacte directement votre capacité d’emprunt car s’il devient trop élevé, il peut mettre hors de votre portée un prêt immobilier que vous auriez pu contracter avec des taux immobiliers plus bas. Pour savoir quelle banque fait les taux les plus intéressants au moment de votre demande de prêt, vous pouvez passer par un comparateur de prêt immobilier.

Évolution du taux immobilier moyen en 2019 

Mois

Durée du prêt

Taux fixes

Mensualité pour 100k € emprunté

Janvier

10 ans

1.02%

876,91

15 ans

1.25%

609,55

20 ans

1.45%

480.25

Février

10 ans

1.01%

 

876,48

15 ans

1.24%

609,11

20 ans

1.45%

480,25

Mars

10 ans

0.93%

873,01

15 ans

1.23%

608,66

20 ans

1.43%

479,33

Avril

10 ans

0.88%

870,84

15 ans

1.18%

606,44

20 ans

1.39%

477,5

Mai

10 ans

0.85%

869,55

15 ans

1.15%

605,11

20 ans

1.35%

475,68

Juin

10 ans

0.85%

869,55

15 ans

1.10%

602.90

20 ans

1.35%

475,68

 Lors de la prise d’un crédit immobilier deux en un pour vos travaux de rénovation, sachez que le taux immobilier appliqué au crédit pour l’achat sera également appliqué pour la partie de votre prêt concernant les travaux. Lorsque les deux sont joints dans un seul prêt, ils sont soumis au même taux pour les mensualités. Actuellement les taux immobiliers sont très bas, comme l’explique cet article.