Linda a réussi tous les jours à concilier travail, passion, et engagement pour la planète. Ferrue de jardinage depuis son plus jeune âge, et soucieuse de l’environnement elle a en effet décidé de devenir paysagiste, suite à une reconvertion professionnelle. Rencontre avec une artiste des espaces verts…

Racontez-nous votre parcours ?

Après une expérience professionnelle dans le secteur de la communication ou j’ai travaillé en tant que webmaster, puis chef de projet multimédia, je me suis engagée  dans le domaine de l’insertion par l’activité économique en accompagnant des structures d’insertion. Il y a deux ans, j’ai souhaité me réorienter dans l’aménagement paysager, en entreprenant deux formations : un Bac Pro à l’école du Breuil et un BPA  à l’école d’horticulture de Montreuil.

Cette direction vers l’aménagement d’espaces verts a été confortée par le fait, que depuis l’enfance, j’ai toujours aimé jardiner, mais également par la rencontre de professionnels, qui ont eu la gentillesse de répondre à mes questions liées à ce projet de reconversion.

Dans cette démarche, ayant toujours été sensible à l’esprit de coopération, au partage de compétences professionnelles, ainsi qu’à l’écologie. J’ai souhaité intégrer une Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE), spécialisée dans les métiers du bâtiment et de l’écoconstruction.

Dites-nous-en plus sur votre métier ?

Dans le cadre de mon activité, je dirai que l’une des étapes primordiales passe par  le dialogue et la prise en compte des caractéristiques d’un lieu. Il est impératif de proposer des végétaux, qui vont pouvoir s’adapter et s’épanouir sur le site de l’aménagement, qu’il s’agisse d’un jardin, d’une terrasse ou d’un appartement.

La première phase de travail démarre par la conception paysagère à travers l’élaboration d’un plan de masse, qui traduit l’implantation des végétaux sur le site. Je réalise ensuite une proposition de palette végétale en adéquation avec la situation du lieu (luminosité, vent,…) ainsi qu’un plan de floraison, afin de pouvoir visualiser l’évolution des végétaux au fil des saisons.

Dans l’optique de rendre plus concrète cette visualisation végétale, je réalise des planches A3, qui représentent chaque plante et le détail de sa floraison. Je prévois bientôt de proposer une imagerie 3D, afin de visualiser plus en détail chaque projet. 

Dans le cadre de l’aménagement et l’entretien de jardin, je réalise : la préparation et l’entretien du sol, les plantations, ainsi que la taille des végétaux. J’utilise également une technique de plantation dédiée au jardin sec, afin de renforcer le système racinaire des plantes, favorisant ainsi leur bon développement et limitant l’apport en eau. 

Concernant l’aménagement de terrasse, je réalise les plantations (optimisées pour protéger la plante), l’entretien des bacs (renouvellement du terreau), ainsi que la taille des végétaux.

Je propose également un travail de végétalisation dédié à l’aménagement intérieur, en proposant des plantes dépolluantes adaptées à chaque pièce de la maison, ainsi qu’un système de végétalisation verticale pour habiller les murs.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

J’aime le dialogue qui s’engage à chaque nouvelle création paysagère, écouter l’envie relative à la mise en œuvre d’un projet. Echanger, imaginer une installation végétale, qui réponde à cette idée première, souvent déjà empreinte de senteurs et de couleurs.

J’ajouterai, également, l’observation, le contact avec les végétaux, je suis toujours émerveillée par l’immense palette végétale existante, chaque projet me permet d’élargir mes connaissances.   

Que pensez-vous de l’évolution des métiers de l’artisanat ?

Je suis heureuse de constater qu’ils sont de plus en plus centrés sur l’écologie. Cela me rassure de constater que les salons dédiés au bâtiment et à l’univers paysager proposent de nombreuse conférences dédiées au respect de l’environnement et à la qualité de l’habitat.

Vous rejoignez aujourd’hui le réseau Allo Marcel : Pourquoi ? Quels sont les aspects du concept Allo Marcel qui vous ont séduit ?

Le fondement même de la structure, qui s’inscrit  dans une volonté de proposer des prestations basées sur un échange de confiance, de bienveillance et de respect. Ces valeurs sont très importantes pour moi car elles garantissent la qualité d’un partenariat, nécessaire à la réalisation de tous projets.